Select Page

Fin mai 1952, l’écrivain américain John Steinbeck, futur prix Nobel de littérature, passe trois jours à Poligny dans le Jura, à l’invitation d’un professeur d’anglais érudit et très sociable. D